• Porno allemand

    Le porno allemand est surement le plus prolifique d'Europe. C'est le pays qui fournit le plus de vidéos et de femmes stars du porno. L'archétype de la femme allemande, c'est d'être grande, blonde, assez forte et avec des gros seins. Bien sûr, elles ne sont pas toutes comme ça. La femme allemande est aussi particulièrement libertine, acceptant l'échangisme et les partouzes.

     

    Porno allemand

    Cette rousse allemande est venue pour un bukkake. Elle se retrouve au milieu d'une dizaine de mecs masqués. Elles se sent un peu intimidée par autant de grosses bites à sucer. Après une bonne demi-heure à tailler des pipes à toutes ces queues, les mecs commencent à décharger leur sperme dans la bouche et sur le visage de cette allemande. 

    Porno allemand

    Le porno allemand propose beaucoup de vidéos amateur. Dans celle-ci, la mature allemande Simone vient rejoindre son mari dans la salle de bain. Lui est plutôt tranquille en train de prendre son bain. Mais Simone a des idées cochonnes derrière la tête. Elle a très envie de se faire baiser. Elle pompe la bite de son mari pour lui donner une bonne érection. Il ne tarde pas à sortir de son bain pour lui enfoncer sa queue dans sa grosse chatte. Il la nique jusqu'à lui éjaculer dans la bouche.

    Porno allemand

    Ces deux blondes allemandes souriantes sont des sœurs très coquines. Julia revient juste du sextoy avec son nouveau jouet qu'elle s'empresse de montrer à sa sœur. Natascha est toute excitée de voir que Julia vient d'acheter un gode-ceinture. Mais elle ne connaît pas encore les intentions perverses de sa sœur. Julia a dans l'idée d'essayer son gode-ceinture sur Natascha. Ces deux filles allemandes sont lesbiennes mais elles n'ont jamais eu de relation ensemble. Julia pense que c'est le jour d'avoir une relation sexuelle avec sa sœur. Natascha se déshabille et se met à quatre pattes sur le lit pour que Julia puisse la pénétrer avec le gode-ceinture. Julia s'exécute de suite et n'hésite pas à défoncer la chatte de sa sœur.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter